lundi 5 octobre 2009

Vestiges de l'enceinte gallo-romaine


Un grand nombre de vestiges antiques subsistent à Tours (Caesarodunum ) dont cette muraille du IVème siècle située rue du Petit Cupidon.




Vers la fin du 3ème siècle et dans les premières années du 4ème siècle, la ville de Caesarodunum fut menacée d'une invasion.



L'Empereur Constantin parvint à rétablir l'ordre et demanda la construction de murailles capables de résister à de nouvelles attaques.



Une assise très hétérogène constituée des anciennes constructions des siècles précédents : maisons, édifices publics, temples, thermes, colonnes, chapiteaux, statues...



Au-dessus, on construit la muraille large de 4,30 m à 4,80 m en blocage parementé de petit appareil, avec mortier rouge et double cordons de briques.


La muraille ressemblait à un trapèze qui allait de l'archevêché à la Loire et de la rue Lavoisier à la rue du Petit Cupidon.


Le monument situé au milieu de l'enceinte gallo-romaine rappelle que le corps de St Martin fit fuir les Normands.



Le monument est situé juste au-dessus de la brèche faite par les Normands en 903.



Au dessus de l'autel, la sculpture retrace la scène:

En haut, quatre diacres portent la châsse de Martin, précédé de l'évêque de Tours, tous sur les remparts.
En bas, les Normands attaquent, incendient et détruisent la muraille.




En dessous de l'autel une plaque rappelle la coutume de la procession que l'on faisait le 12 mai de chaque année :

ICI
DEPUIS DIX SIECLES

LE 12 MAI
EST DEPOSE LA CHASSE DE

SAINT MARTIN

QUI A SECOURU LES SIENS

CONTRE LES NORMANDS
11 MAI
1883




Le rempart, à l'angle Sud-Est, forme la tour dite du Petit Cupidon, sans doute bâtie sur l'emplacement d'un temple de Vénus ou de Cupidon.




Rue du Petit Cupidon
- Tours, 3 octobre 2009 -

4 commentaires:

  1. la troupe de vikings de ce week-end l'explique très bien cette histoire de reliques de Saint Martin

    ils disent aussi que les vikings ont fui avant d'être défaits à Saint Martin le Belliquo, devenu le Beau après un le Bello

    (on dit aussi que les Corps de Saint Pieere des Corps sont ceux de Normands... Je cours chez Dadavidov pour voir ça ;) )

    RépondreSupprimer
  2. super ton article ! les ruines romaines me fascinent.

    RépondreSupprimer
  3. Superbe reportage , merci, Stan

    RépondreSupprimer