lundi 25 juillet 2011

Exposition Edouard André - Jardin Botanique de Tours



Reconstitution de l'entrée du Jardin Edouard André
à la Croix en Touraine


Les nouvelles serres d'orangerie du Jardin Botanique de Tours accueillent du 6 mai au 9 octobre 2011 une exposition consacrée au paysagiste et botaniste Edouard André.



Édouard François André (1840 - 1911) est réputé pour avoir conçu les parcs de Monte-Carlo, d'Euxinograd, de Montevideo et de Luxembourg.
Il participa par ailleurs aux plantations du parc des Buttes-Chaumont.



Source : wikipedia

Rédacteur en chef de l' Illustration Horticole, il se vit en outre confier en 1875-1876 une exploration botanico-horticole dans les Andes, dont il rapporta de nombreuses richesses végétales.



La plus marquante en est certainement l'Anthurium Andreanum.



Édouard André fit l'acquisition en 1871 d'une propriété à La Croix en Touraine (Indre-et-Loire) où il va expérimenter ses propres méthodes, tant en matière d'aménagement qu'en botanique et en horticulture.


Le parc, espace naturel sensible d'une superficie d'un peu plus de 2 hectares, a fait l'objet d'une acquisition par la municipalité de La Croix en Touraine et est ouvert au public depuis novembre 2003.




Des études ont été réalisées en 2005 et ont reçu l'assentiment du conservatoire national des Monuments Historiques en juin 2006.


La maison d'Edouard André (qui est aujourd'hui la Mairie de la Croix en Touraine) a bénéficié de nombreux travaux de réhabilitation et ce, en préservant au maximum l'esprit de son illustre occupant.

Source : Article Édouard André (1840-1911) de Wikipédia en français (auteurs)

http://www.la-croix-en-touraine.fr/


Mise à jour du 26 juillet 2011 :
L'exposition Edouard André sur le site néerlandais CASCADE.

L'accès au site ICI.






Nouvelle serre d'Orangerie
Jardin Botanique de Tours
- Tours, 6 mai 2011 -

jeudi 14 juillet 2011

Parabole 2.0 - La Compagnie Off à Tours



Pour fêter ses 25 ans, la Compagnie Off a présenté à Tours
PARABOLES 2.0, sa dernière création, pour sa première représentation européenne.



" Six paraboles géantes en suspension dans la ville, support d’une rencontre certaine entre le son et l’image, la musique des étoiles en pleine recomposition et la performance cadrée d’un orchestre de chercheurs en état d’alerte… 




 Les six monumentales paraboles ont capté un signal. Les messages déstructurés venus du cosmos crépitent et vrombissent.





  Six musiciens adeptes du Soundpainting, dirigés de mains de maître par la Femme en Noir, vont tenter de décoder, traduire et interpréter musicalement ces gestes abstraits nourris de l’image.

















 Un laboratoire expérimental prend alors place : reconstituer live et in situ les conditions premières qui ont donné naissance au Big Bang. 

 
Tel le collisionneur de Hadron, cette installation à la fois mécanique et humaine va tenter d’accélérer les particules, disséquer la matière, comprimer les gaz et rendre la couleur au Noir, jusqu’au choc ultime. 







 Sur les écrans elliptiques des paraboles, les visions surréalistes de la création de l’univers défilent, tournoient, se parasitent et se télescopent. La fumée sous pression qui émane parfois des paraboles surchauffées diffuse à son tour des fragments d’images, amplifiés comme en trois dimensions.






 Une femme dans la foule, performeuse malgré elle, se voit happée comme dans un vortex, actrice ou victime de la délicate expérience en cours. Élue par les yeux omniscients d’une conscience universelle, est-elle élément perturbateur volontaire ou sacrifice émancipateur ?






 Il faut remettre de l’ordre dans le chaos.
Il faut écouter l’infiniment lointain pour mieux percevoir l’infiniment proche.



 

Il ne reste que 27mn avant le Big Bang... " 


Site officiel de la Compagnie Off :




Voir aussi :

- Tours, 13 juillet 2011 -