samedi 28 janvier 2012

Chill Bump - Lost In The Sound


Chill Bump est un groupe originaire de Tours 
composé de Miscellaneous  (MC du groupe Fumuj) et DJ / Beatmaker Bankal.

 
Le clip officiel de leur premier titre "Lost In The Sound" a été tourné à Tours (rue Nationale, parvis de la Cathédrale Saint-Gatien, rue Colbert...) 

Une réalisation que l'on doit à Benoît Dogniez.




Chill Bump - Lost In The Sound from Benoit Dogniez on Vimeo.

J'ai découvert ICI que le titre "Lost In The Sound" est basé sur un sample de Pierre Rapsat, "Week day lament" (la version anglaise du titre "Faut pas grand chose pour être heureux") tiré de l'album "Musicolor" (extraits).



http://www.chill-bump.com/

Le dôme de l'hôtel Métropole





Hôtel Métropole
- Tours, 28 janvier 2012 -

vendredi 27 janvier 2012

La Tranchée en 1900

Une carte postale datée du 16 octobre 1905 représentant la Place Choiseul ainsi que deux des quatre Octrois aménagés  en 1772 le long de l'avenue de La Tranchée.

(Collection particulière UnregardsurTours)

Les Pavillons d'Octroi abritaient les fonctionnaires chargés de percevoir un droit spécial sur les marchandises franchissant l'une des douze barrières qui ceinturaient la ville de Tours.


Les Octrois étaient reliés entre eux par des grilles en fer forgé fermées tous les soirs. 
Posées en février 1836, elles seront enlevées en septembre 1909.


Un repasseur de couteaux ambulant proposait ses services aux habitants du quartier tandis qu'une voiture à cheval conduisait un militaire casqué au sud de la ville.


 

Avenue de La Tranchée
- Tours, 16 octobre 1905 -

dimanche 22 janvier 2012

La Tour Charlemagne en 1928


Cette photographie, trouvée dans une petite boutique parisienne, date du 26 mars 1928, le jour de l'effondrement de la partie sud de la Tour Charlemagne.

Un superbe cliché du photographe G. Peigné de Tours (voir la mention en bas à droite).

(Collection particulière UnregardsurTours)

Mise à jour du 22 janvier 2012 :

Une seconde photographie de l'effondrement de la Tour Charlemagne 
rue des Halles / rue Descartes.

(Collection particulière UnregardsurTours)

Rappelons que la Tour s'est fendue en deux le 26 mars 1928, non pas par insuffisance des fondations, mais par manque de contre-butement de sa face sud. En effet, on détruisit au début du XIXème siècle, sans se soucier des poussées des voûtes et de leur équilibre, le bras nord du transept qui formait butée sur la face sud de la Tours.
Seule la cohésion des mortiers maintenait l'équilibre précaire de l'édifice. Avec le temps, leur lente désagrégation amena la catastrophe.

Source : 
La Tour Charlemagne, sa restauration - ses fresques
par Bernard VITRY, Architecte en chef des Monuments Historiques.

  (Collection particulière)
Une autre photo sur le blog d'Eric :



Voir aussi :
La tour Charlemagne

Basilique Saint-Martin
- Tours, 23 janvier 2012 -

vendredi 6 janvier 2012

Laissez-vous conter Balzac


La ville de Tours propose une balade au coeur des lieux qui ont bercé la jeunesse d'Honoré de Balzac et inspiré ses écrits.






 
La plaquette est disponible sur le site de la ville de Tours :


Sur les pas d'Honoré de Balzac